L'actualité amoureuse du handicap

Chargement



Rencontre handicap / Actualité du handicap

Conseils pour la rencontre sur internet - via Shapemagazine.fr

2014-10-28 13:00:28.98

Vous ne disposez que d'un seul clic pour faire bonne impression sur un site de rencontres. Suivez ces quatres conseils pour être sûre qu'il vous répondra.

Choisissez un pseudo adulte (pas idiot ou prétentieux). SexyGirl95C peut vous paraître bien trouvé, mais il y a des chances que Gentil28 n'aura aucune envie de rencontrer une fille qui éprouve le besoin de se vanter. Trouvez un pseudo qui amuse, mais évitez tout ce qui est signe d'immaturité. Choisissez des appellations simples et faciles à retenir. Trouver un pseudo qui laisse entrevoir ce que vous êtes. Par exemple, si vous aimez la danse et la cuisine, cela pourrait être Chefdansant.

Utilisez une photo de qualité. Pour un homme, un profil sans photo signifie soit "en couple", soit "sans charme". Un autoportrait réalisé dans la salle de bain indiquera que vous êtes désespérement seule. La plupart du temps, les gens prennent leur décision à partir de cette photo essentielle. Veillez donc à ce qu'elle montre ce que vous êtes vraiment et non pas ce que vous aimeriez être.

Les termes judicieux pour votre profil. Ne commencez pas par des excuses. Personne n'a besoin de savoir que vous n'êtes pas écrivain ou que vous détestez parler de vous-même. Laissez votre personnalité transparaître et montrez-la sous tous ses aspects possibles. L'autodévalorisation et l'humour sont toujours des moyens touchants de se faire remarquer.

Tenez-vous-en à la vérité. En général, les hommes mentent au sujet de leur trail et les femmes au sujet de leur poids.

Retour sur Rencontre-Handicap

25/09/2014 - Amour et handicap une expo photo dévoile la vie intime des couples - via Vivre FM - Partie 2

2014-10-20 14:37:11.055

J.D. : L'didée de l'accompagnement sexuel, c'est d'apporter une assistance sexuelle à une personne qui n'aurait pas éventuellement accès à son corps, et du coup de lui permettre d'avoir une vie sexuelle, comme les autres.

V.L. : Est-ce que c'est difficile de les convaincre, les uns les autres, de poser pour vous, pour cette exposition là, sur ce thème là ?

J.D. : Alors effectivement disons que j'ai mis trois ans pour faire ce sujet, en France et donc aux Pays-Bas. C'est assez long, parce que l'idée c'est avant tout de trouver, de rencontrer des personnes qui sont d'accord pour être prises en photo. Et puis, ensuite, tout simplement il a fallu que je leur explique ma démarche. Que éventuellement je leur montre des photos que j'avais déjà faites, sauf pour les premiers bien sûr puisqu'il n'y en avait pas. Et donc voilà c'est un long processus, qui fait qu'il a fallut que je les contacte par mail, puis par téléphone, et en suite on s'est rencontré.

Retour sur Rencontre-Handicap

25/09/2014 - Amour et handicap une expo photo dévoile la vie intime des couples - via Vivre FM - Partie 1

2014-10-09 14:30:13.789

Vincent Lochmann : On parle d'une expo photo aujourd'hui sur Vivre FM, l'expo s'intitule : à mon corps dérangeant. Et pour en parler, deux invités à nos micros : Jérôme Deya bonjour.

Jérôme Deya : Bonjour

V.L : Vous êtes le photographe. Michel Christolhomme bonjour

M.C. : Bonjour. Je suis le Galeriste.

V.L. : C'est vous qui exposez ces photos de Jérôme Deya. Jérôme, des photos de personnes handicapées dans des situations de complicité amoureuse. On peut décrire ça comme ça. Comment peut-on décrire ces photos ?

J.D. : C'est ça, des personnes handicapées dans leurs vies intimes, dans leurs lits par exemple.

V.L. : Ou dans leur baignoire ?

J.D. : Ou dans leur baignoire !

V.L. : Et vous avez voulu montrer des corps différents, photographier aussi les relations affectives des personnes handicapées, il y a quelque chose de très impudique là dedans non ?

J.D. : Impudique non, je ne pense pas, puisque la façon dont j'ai traité les photos reste très pudique. Ce n'est pas de la photo trop osée non plus. Ce qui peut déranger aussi c'est les corps abimés, pour autant il n'y a rien de choquant, rien de plus choquant que les images qu'on voit en permanence dans la publicité, etc.

V.L. : Vous avez voulu montrer des couples. Quoi qu'il en soit, ce ne sont pas forcément des couples dans la vie.

J.D. : Voilà, il y a des couples dans la vie, il y a par exemple deux amantes, qui se voient de temps en temps. Deux femmes. Il y a un jeune homme avec une accompagnante sexuelle, ça c'était au Pays-Bas

V.L. : Alors on va en dire un petit mot de ce couple là. Ils s'appellent Daniel et Aminata. Et Aminata est accompagnante sexuelle. Ca veut dire quoi un peu ? Expliquez-nous !

Retour sur Rencontre-Handicap

25/09/2014 : Retranscription : 24/09 - Lahaie, l'amour et vous - 14h-15h - Partie 2

2014-10-02 14:21:03.857

B.L. : Nous commençons avec Christelle, bonjour Christelle.

Christelle : Merci de me recevoir, c'est très très gentil, je suis râvie de pouvoir passer à l'antenne avec vous. J'adore votre émission.

B.L. : Merci

Christelle : Elle me remplit de bonheur, et d'expérience. Du coup, je ne sais plus quel sujet aborder, il y en a tellement qui nous interpellent, femmes et hommes. Car j'écoute votre émission avec mon cher et tendre mari. Et pour beaucoup de sujets, on a l'impression de se retrouver dedans.
Finalement c'est vrai que beaucoup de sujets nous touchent. Celui d'aujourd'hui : vous parlez des hommes qui peuvent préférer les femmes avec des rondeurs. Et oui je suis 200% d'accord avec vous.
Moi je vis avec mon mari depuis 20 ans. Nous avons deux enfants, et on vit un bonheur extraordinaire. Alors hier vous parliez des tâches ménagères, de l'homme par rapport à sa place dans le couple etc. et des calins. Et bien nous on cumule un peu tout finalement.

B.L. : Entre deux tâches ménagères vous faites un gros calin c'est ça ?

Christelle : Souvent : ça nous arrive. ON profite aussi du fait que les enfants sont à l'école pour retrouver une petite part d'intimité. Mais on sait aussi dégager notre intimité au quotidien. Je trouve important e pas se cacher non plus, pour montrer à ses enfants qu'on s'aime.
Nous on a 2 grands enfants, un de 7 ans et deux de 17. Donc on a et l'ado et le jeune, mais on ne se cache pas. Quand on a envie de se dire je t'aime, on se le dit, quand on a envie de se prendre dans les bras, on le fait. Quand on a envie de faire des calins familiaux, avec nos enfants ce qu'on appelle le radeau de la méduse.

Retour sur Rencontre-Handicap

Page précédente     Page(s) : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 ... 134    Page suivante